Une directive européenne pourrait interdire de connaître le sexe du bébé

Posté le 19 sept, 2011

En raison de la chute du nombre de naissances de petites filles dans certains pays européens (Arménie, Albanie, Azerbaïdjian…) due aux avortements sélectifs, une directive européenne pourrait être votée pour interdire la révélation du sexe du bébé au cours des échographies prénatales*.

Actuellement, il est possible de connaître le sexe du bébé à partir de 12 semaines de grossesse, et dans la plupart des pays d’Europe, l’annonce se fait à 20 semaines (date limite pour l’avortement). Ne pouvant cibler seulement quelques pays, cette directive concernerait de fait tous les pays membres de l’union européenne…

Cette directive risque fort de provoquer la désapprobation des parents, désireux de connaître le sexe du bébé afin de préparer sa venue. A suivre….

*source : site 7sur7.be

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>