Posts Tagged "portage"

Comment porter bébé en été quand il fait (trop) chaud ?

Posté le 19 juin, 2014

Porter en été peut parfois effrayer les parents et à juste titre, s’envelopper dans plusieurs épaisseurs de tissus, et bien ça donne chaud !

Pourtant il est possible de continuer (ou de commencer) à porter en été à condition d’utiliser un porte-bébé plus léger adapté à l’âge de l’enfant.

    • Les Ringsling (écharpes courtes avec anneaux) permettront un portage constitué d’une seule épaisseur de tissu et pourront être utilisés dès la naissance, puis pour de l’appoint.
    • Les porte-bébés physiologiques ou préformés, modes de portage à bretelles et clips (Manduca, Ergobaby, Boba, Emeibaby, Buzzidil et bien d’autres…) procureront un moyen de porter peu enveloppant et bien aéré à partir de 6 mois.
    • Pour les adeptes de porte-bébés ethniques, le Rebozo offrira un portage léger à condition de le choisir en coton (certains rebozos contiennent de la laine ou des fibres synthétiques). Utilisable dès la naissance.
    • Les porte-bébés de la famille des Mei-Tai offrent des possibilités proches de l’écharpe, dans une version moins enveloppante, à partir de 4 mois.

Quel que soit le porte-bébé utilisé, inutile de trop habiller bébé. En cas de forte chaleur, il suffit d’un body ou de laisser bébé en couches. Pas d’exposition au soleil pour bébé, et lors des sorties, bien penser au chapeau/lunettes ainsi qu’à la crème solaire sur toutes les parties du corps découvertes.

Bon portage estival !

Porte-bébés d'été

En test : Mam Deluxe, couverture de portage

Posté le 3 déc, 2012

Le paquet de la couverture de portage Mam Deluxe contient :

  • une couverture avec 2 pans et 2 boucles
  • 1 capuchon

Au déballage, une odeur d’apprêts se dégage, et à la lecture de la notice, on apprend que la couverture de portage peut déteindre sur les vêtements tant qu’elle n’aura pas été lavée. Je m’interroge sur la qualité des teintures utilisées et leur résistance à la salive, même une fois lavée. J’ai donc contacté le fabricant, qui m’indique qu’il vaut mieux laver avec des couleurs similaires, les teintures sont sans danger mais non naturelles. L’article est fabriqué en Chine bien que l’entreprise soit finlandaise.

 

Mam Couverture de portage

Très compacte une fois pliée

La couverture de portage est douce, très agréable des 2 côtés. Fine et légère, elle est constituée d’une double couche de polaire avec du PUL et une couche de microfibre.  Le fabricant Mamidea – dit « Mam » – n’est  pas tombé dans le côté « plastoc » du coupe-vent, et c’est tant mieux. En revanche, les explications concernant l’installation sont peu claires, il y a une pression dont je n’identifie pas l’utilité (mais qui ne gène en rien l’utilisation).

Le capuchon est réglable grâce à une patte élastique avec un bouton (comme les pantalons de grossesse) ce qui permet de l’utiliser pour un bébé et un plus grand. La capuche s’attache sur la couverture à l’aide de 3 boutons.

Je teste : la couverture de portage devant

Mam Couverture de portage, utilisée en portage dos

Quand papa porte sa puce de 90cm sur le dos, la couverture couvre entièrement, y compris les pieds (sauf que la demoiselle n’avait pas envie ce jour-là !)

J’essaie avec un poupon taille naissance porté en sling, devant. La couverture est très spacieuse, prévue pour être utilisable lorsque l’enfant sera grand, très grand….. Et du coup, elle me tombe très bas sur les jambes vu que je ne suis pas très grande (<1m60). L’installation est plutôt simple, une fois qu’on trouve comment procéder, en croisant les pans dans le dos (notice vraiment incomplète). Pour réduire un peu la hauteur de la couverture, je décide de nouer les pans devant, sous les fesses du bébé, et j’en profite pour remonter un peu la couverture.

Au niveau de la nuque du bébé, j’apprécie le système de règlage de la couverture qui permet de resserrer et d’éviter les courants d’air sur le cou de bébé, et apporte un soutien complémentaire de la nuque si bébé dort. Parcontre, je suis moins sure de l’intérêt du système de capuchon, détachable, mais les boutonnières sont encore très serrées (parce qu’elles sont neuves ?). La capuche s’attache sur la partie « extérieure » de la couverture, et du coup, le col gène pour rabattre le capuchon sur la tête du bébé.

Papa teste : portage dos d’un bambin

L’installation est plus simple puisqu’il n’est pas nécessaire de croiser les pans et se fait sans aide. La couverture est bien large, il suffit de resserrer le bas avec le lien élastiqué pour qu’elle enveloppe bien les jambes de notre grande puce. Il n’est pas possible d’installer le capuchon sans aide, s’il est attaché à la couverture. Tenue de la couverture pendant la balade :  impeccable, la couverture ne bouge pas pendant le portage (1h30 de marche) L’Intéressée indique qu’elle n’a pas froid, malgré les températures avoisinant les 0°C, mais j’émets quand même une réserve sur ce point car je trouve ses bras bien frais au retour de la balade.

Notre avis

Points négatifs de la couverture de portage Mam Deluxe :
  • les pans d’attaches sont fins et paraissent un peu fragiles, à tester sur la durée.
  • Malgré la version Deluxe prévue pour l’hiver, l’enfant devra être bien habillé surtout s’il y a le manteau du porteur entre l’enfant et le porteur qui limite les échanges de chaleur.
  • Notice incomplète.
Points positifs de la couverture de portage Mam Deluxe :
  • Les matériaux sont agréables, et doux.
  • Très facile à installer.
  • Evolutive de la naissance à l’enfance, très couvrante.
  • Imperméable
  • Coloris sobres.
  • Bonne tenue de la couverture pendant la balade.
  • Prix : 49,95€
  • Lavage en machine, séchage rapide.

 

En bref, pour nous la couverture de  portage Mam Deluxe est une bonne solution d’appoint, quand on porte peu ou qu’on n’a pas de manteau de portage, ou encore quand l’enfant alterne marche/portage et qu’on veut une solution facile à manier.
 
La marque Mam Design : www.mamdesign.net

Porter bébé en hiver : l’habillement

Posté le 26 nov, 2012

Avec les jours froids de notre belle région lyonnaise vient la question de l’habillement lorsque l’on porte son bébé, en écharpe ou en porte-bébé. Plusieurs options s’offrent à vous, en fonction de l’âge du bébé, du portage que vous pratiquez, de votre budget et de la fréquence du portage.

Le principe de base est toutefois assez simple : bébé et porteur doivent s’habiller normalement, sans épaisseurs superflues, et ensuite installer le mode de portage. Pour aller dehors, il faut trouver une solution permettant d’envelopper maman + bébé, par dessus le porte-bébé. Pour que le portage reste confortable, exit la combi-pilote sous l’écharpe !!

Voici un petit état des lieux des solutions existantes :

< id="gallery-1" class="gallery galleryid-1 default columns_3 gallery-columns-3 gallery-size-medium ">

 

 

 

Pour découvrir les différentes solutions, vous pouvez faire défiler en utilisant les flèches ci-dessus.

Habillez-vous bien et bon portage !

Ma Dolcino, une histoire d’amour

Posté le 14 mar, 2012

Il y a les belles écharpes de portage et les écharpes qu’on aime bien parce qu’elles ont tellement servies, qu’on est bien comme dans un vieux jean. Et il y a Dolcino, qui allie ces 2 qualités, en plus d’élégance et sobriété…. Cette marque suisse propose une gamme d’écharpes et slings en sergé croisé, ainsi qu’une gamme d’écharpes souples « élastiques ». Pour ma part, j’ai testé l’écharpe sergé-croisé 4m60 coloris Stromboli et le sling Kuba.

Au déballage, un nuage de douceur s’est installé dans les airs (et aussi une odeur d’apprêts, ça c’était moins sympa). Mais après une bonne nuit de trempage et un tour dans la machine à laver, oublié le nuage sombre, à nous la douceur des écharpes, comme si elles avait été « travaillées » depuis des années, adoucies par le temps. Bref que du bonheur.

Le sling Dolcino

La nouvelle gamme de sling est dite « sans pli cousu », autrement dit, l’emplacement de l’épaule n’est pas préformé ce qui était le cas sur l’ancienne. Avec le recul, je me suis mise à apprécier ce confort de portage, qui permet de déployer le tissu sur l’épaule pour une bonne répartition du poids ou de garder le tissu en « bretelle », pour avoir le bras libre. Au début, cela demande un peu plus de patience que le système « pli cousu », qui s’emboîte directement sur l’épaule.

Le tissu est d’une longueur classique, 1m90, ce qui est bien suffisant pour la plupart des morphologies, même quand le bébé grandit.

Sling « pli non cousu » nouvelle génération Dolcino

Exemple de sling « à pli cousu » (épaule préformée)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’écharpe Dolcino en sergé-croisé

Vous entendez ce glissement ? Oui, c’est celui de la Dolcino entrain de se nouer, toute en fluidité et en précision. Même après plusieurs lavages, je lui trouve toujours ces mêmes qualités. Seul regret de la gamme Dolcino, il n’y a pas d’écharpes plus courtes que 4m20, bien utiles en portage dorsal.

Rapport Qualité – Prix

Compter 99€ pour une écharpe et 65€ pour un sling.

www.dolcino.ch


1 atelier de portage à gagner pour les fans de la page Facebook !

Posté le 5 mar, 2012

Bientôt 100 fans sur la page Facebook +1 sur Terre ! A cette occasion, un atelier de portage – en écharpe ou découverte des porte-bébés physiologiques – est mis en jeu. Le gagnant sera sélectionné par tirage au sort dès que la page comptabilisera 100 fans.

Pour jouer, c’est très simple :

  • visitez la page Facebook +1 sur Terre
  • cliquez sur « j’aime » pour devenir fan
  • rédigez un petit commentaire sympathique ou avec le mot « +1 « 
N’hésitez pas à faire passer le mot aux futurs et jeunes parents de votre entourage, sceptiques, intéressés ou simplement curieux du portage !
Bonne chance à tous