Le portage physiologique : comment porter correctement son bébé ?

A la naissance, l’enfant naît immature et son développement anatomique est encore en construction. Il faudra plus d’une année avant que l’enfant ne complète son développement et acquiert un début d’autonomie, la marche. Il est donc essentiel, au cours de cette première année, de porter correctement son bébé en pratiquant un portage respectueux de sa physiologie.

 

Le portage physiologique consiste en plusieurs principes de bases à connaître pour respecter le développement du bébé, en fonction de sa maturité et de ses spécificités. Mais le bébé n’est pas le seul concerné : le porteur aussi doit respecter quelques principes afin que le portage ne le conduise pas à des compensations de posture ou encore ne lui provoque pas de douleurs du dos, des épaules. Un portage physiologique est confortable sur la durée pour le bébé et pour le porteur, c’est pourquoi il essentiel de connaître les principes du portage physiologique avant de choisir un porte-bébé.

En atelier, nous abordons ces différents principes afin que chaque parent puisse porter en étant sûr de sa pratique.

Porter un enfant qui a un handicap

Le  portage apporte également des possibilités dans différentes situations de handicap de l’enfant. Quelques exemples…

      • Un bébé aveugle pourra découvrir le monde et apprécier les sons lors des déplacements de son porteur…
      • Un enfant sourd pourra « toucher du doigt » la parole, lorsque son porteur parle en émettant des vibrations qu’il peut alors percevoir…
      • Un enfant trisomique bénéficiera d’un véritable réconfort affectif et son parent d’une solution innovante pour les déplacements…
      • Un bébé avec une dysplasie de la hanche ou une luxation congénitale pourra compléter son protocole de soin, voire parfois remplacer une prothèse par un portage adapté…

Bien des enfants avec d’autres spécificités pourront également bénéficier de bienfaits liés à l’expérience du portage. En atelier, tous les bébés sont les bienvenus car il existe généralement une solution de portage pour chacun d’entre eux.

Parents-porteurs, malgré le handicap

Devenir parent lorsque l’on vit au quotidien avec des difficultés liées à un handicap n’est pas toujours une mince affaire. Le portage est une alternative intéressante dans la gestion du quotidien : tenir son bébé contre soi, le déplacer d’une pièce à l’autre pour lui apporter les soins, se promener dans la rue en le gardant en sécurité, gagner en autonomie dans son rôle de parent…

En fonction du handicap et de l’appareillage du porteur, il est tout à fait possible de rechercher ensemble une solution de portage facile à mettre en pratique.

Halte aux idées reçues !

Ce n’est pas parce qu’un porte-bébé est vendu qu’il est forcément bon pour le bébé… Le matériel de portage est soumis à une règlementation spécifique en matière de sécurité : il doit avoir subi des tests de solidité et être fabriqué à partir de matériaux non-nocifs pour le bébé. En revanche, aucune règlementation n’oblige un fabricant à vérifier l’impact du porte-bébé sur le développement du bébé ou sur la santé du dos du porteur… A méditer.

Pour un conseil personnalisé, vous pouvez me contacter directement.