Le congé parental, vu par les mamans d’aujourd’hui

Posté le 16 sept, 2011

1977, le congé parental est créé pour les femmes des entreprises de plus de 200 personnes (1). Ce n’est qu’en 1984 que le congé parental est ouvert à chacun des 2 parents sans distinction de sexe, même si aujourd’hui, seuls 6% des congés parentaux sont occupés par des papas…

En 2007, 12% des mamans avec des jeunes enfants ont fait le choix de s’arrêter de travailler pour s’occuper de leurs enfants (2). En réalité, elles sont beaucoup plus nombreuses à occuper la fonction à temps-vraiment-très-plein de « maman au foyer » puisque c’est le cas de 42% de mères de jeunes enfants ! Le congé parental, à temps plein ou temps partiel, est choisi en grande majorité pour se rapprocher de leurs enfants au cours des premières étapes de leur vie (3). Alternative aux modes de garde souvent trop chers ou trop rares dans certaines communes, souvent inadaptés aux horaires atypiques, le congé parental est aussi une opportunité pour marquer un temps de pause dans la carrière professionnelle et faire le point sur ses aspirations, tout en profitant d’une vie personnelle plus enrichissante, moins stressante.

Bien sûr, le congé parental ne cumule pas que des avantages : d’après 90% des mamans concernées, un salaire en moins implique souvent des sacrifices sur le plan financier. Pourtant, les dépenses quotidiennes liées au travail (coût de transport, repas, courses rapide de « tout prêt », mode de garde, habillement….) diminuent substantiellement lors du congé parental, les familles privilégient plus volontiers le « fait-maison » moins coûteux et pédagogique à l’occasion. Dans ce domaine, il est intéressant de constater, via l’étude de l’Institut des Mamans, que si elles pouvaient choisir librement cette option sans perte de salaire, les mamans s’arrêteraient au minimum entre 1 an et 3 ans pour s’occuper de leurs bambins…

Malgré l’évolution des mentalités, le congé parental est encore perçu comme un frein à l’évolution de carrière (61% des mamans interrogées en témoignent) et peu parfois être vécu comme socialement isolant pour les mamans. Mais alors, que faire pendant son congé parental ? Ceci sera l’objet d’un prochain billet sur ce blog….

 

 

(1) source INSEE
(2) source Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES, 2011)
(3) source L’institut des mamans : étude « Congé parental : piège ou vraie opportunité pour les mamans ? » menée en 2011 auprès de 300 mamans

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>