La peau et le toucher – Ashley Montagu

Posté le 18 août, 2012

Résumé

Pourquoi notre culture occidentale prohibe-t-elle l’usage du toucher dans les relations sociales ? Quelles sont les répercussions de cette véritable amputation sur le comportement et la personnalité des individus ? Ashley Montagu, en s’aidant des données de la psychologie animale, de l’ethnologie et de la sociologie, dresse un noir tableau de notre civilisation du non-toucher. Mais, de façon constructive, il évoque aussi ce que le toucher pourrait apporter non seulement au nouveau-né à qui il est indispensable, mais aux rapports parents-enfants, à la relation de couple et à toute notre vie sociale. Montagu est alors un avocat convaincant et son ouvrage constitue un véritable plaidoyer pour une réhabilitation du toucher.

Préfacé par Frédérick Leboyer. Réédité en 2011, la première édition de cet ouvrage date de 1971.

Mon avis…

Cet ouvrage passionnant permet, au travers de multiples expériences menées par des scientifiques, de découvrir l’impact du toucher et du contact précoce avec le bébé. Dès lors, on porte un autre regard sur les besoins de contact exprimés par le bébé dès sa naissance, trop souvent interprétés comme de la « manipulation », et replacés au rang de besoins vitaux grâce à cet ouvrage.